Valrhona est au chocolat ce que la France est à la gastronomie: une référence dans le monde des chocolatiers et des pâtissiers. La sélection rigoureuse des matières premières associée à des méthodes de fabrication exclusives et à une école de chocolat qui s’apparente à un laboratoire de recherche et développement, assure la qualité irréprochable du chocolat Valrhona. Que ce soit pour faire des moelleux au chocolat en suivant une recette Valrhona, un nappage au chocolat blanc, ou simplement pour déguster le chocolat à l’état pur grâce à une tablette de chocolat, le chocolat Valrhona est ce qui se fait de mieux. Plebiscité par les professionnels et par les amateurs avertis grâce à la qualité de son chocolat de couverture ou ses créations originales comme la ganache chocolat, le chocolat Valrhona se fait peu à peu une place chez les particuliers amateurs de chocolat grâce à des tablettes de chocolat au goût incomparable.

Valrhona – “Aux sources du grand chocolat” mais une origine bien française

Le chocolat Valrhona tire son nom de sa localisation, la vallée du Rhône. L’entreprise Valrhona est basée à Tain L’Hermitage mais bien sûr le chocolat Valrhona a des origines diverses: Côte d’Ivoire, Mexique, Venezuela, Equateur. On parle cependant de chocolat français car le chocolat Valrhona répond à des exigences de sélection et de production particulières qui s’adaptent aux exigences des plus grands pâtissiers français et du monde et que le procédé de transformation du cacao en chocolat Valrhona est en majorité réalisé en France. Tout commence en 1922 grâce à un pâtissier et entrepreneur de son temps. Albéric Guironnet, pâtissier de profession, commence la production de son chocolat Valrhona, à l’origine pour répondre à ses propres besoins de pâtissier chocolatier. Ce n’est que bien plus tard que son chocolat deviendra le chocolat Valrhona avec la création de la marque Valrhona en 1947. A l’origine, Albéric n’avait comme ambition que d’offrir le meilleur chocolat à ses clients, particuliers et professionnels, et c’est logiquement qu’il appela sa chocolaterie “chocolaterie du Vivarais”, le Vivarais étant une région traditionnelle couvrant le département de l’Ardèche. Maintenant propriété du groupe Soparind Bongrain, la société chocolat Valrhona a su garder une indépendance d’esprit afin de continuer à offrir aux pâtissiers et chocolatiers un chocolat produit le plus fidèlement possible aux procédés de fabrication artisanaux qui ont fait la renommée du chocolat Valrhona en France et dans le monde

La fabrication du cacao en chocolat Valrhona répond à un procédé bien précis

Valrhona est fier de pouvoir se targuer de contrôler l’ensemble du processus de fabrication du chocolat Valrhona de la plantation du cacaoyer au tempérage et au moulage. En effet, comme pour tout produit exceptionnel présent sur Instant Chef, l’épicerie fine en ligne des chefs, l’origine du produit est déterminante. Le chocolat est produit à partir du cacao qui est lui-même produit à partir du cacaoyer. Cet arbre ne pousse pas sous toutes les latitudes et à n’importe quelle condition. Il convient donc de bien sélectionner les endroits pour planter les cacaoyers. Il s’agit de la toute première étape de fabrication du chocolat Valrhona: la plantation. Pour résumer, il faut que l’arbre qui va permettre de produire un cacao digne de devenir du chocolat Valrhona, soit planté dans un endroit à la fois chaud, humide et à l’ombre. C’est pour cela que les plus gros pays producteurs de chocolat se trouvent proche de l’équateur comme l’Equateur, la Côte d’Ivoire, le Mexique, le Vénézuela. Valrhona comme la plupart des producteurs de chocolat travaille avec des producteurs indépendants avec lesquels la maison Valrhona signe des contrats d’approvisionnement. On retrouve le même système en champagne où les grandes maisons de champagne s’approvisionnent auprès de producteurs indépendants ou à Cognac pour la fabrication du spiriteux du même nom. La maison Valrhona est cependant aussi propriétaire d’une plantation de cacao en propre au Vénézuela. Les cacaos préalablement plantés vont ensuite produire des fruits, qu’on appelle cabosses. La récolte des fruits du cacaoyer constitue la deuxième étape de fabrication du chocolat Valrhona. La cabosse est similaire à la noix de coco car les fèves de cacao se trouve à l’intérieur de la cabosse. Il faut donc ouvrir la cabosse, de la même façon qu’on ouvrirait une noix de coco pour en extraire ce qui nous intéresse, les fèves de cacao dans notre exemple. On parle d’écabossage qui est la troisième étape de fabrication. Les fèves de cacao vont ensuite fermenter. La fermentation va permettre aux fèves de cacao de développer des précurseurs d’arôme de cacao. Au moment de la fermentation, les fèves de cacao sont toujours dans le pays d’origine. Pour faire fermenter les fèves de cacao, Valrhona a deux techniques: la première consiste à recouvrir les fèves de cacao de feuilles de bananier, la deuxième consiste à brasser les fèves qui au contact de l’origine vont fermenter. Les fèves de cacao sont presque prêtes pour être envoyées à Tain l’Hermitage. Il reste une toute dernière étape qui se fait dans le pays d’origine et il s’agit du séchage. L’objectif est simple: arrêter la fermentation afin de s’assurer que les fèves de cacao ne continueront pas à fermenter durant le transport. Le séchage est donc la quatrième étape de fabrication. Les fèves de cacao sont ensuite mises en sac et acheminées par bateau jusqu’à la vallée du Rhône, où les sacs sont ouverts afin de contrôler la qualité des fèves. Le processus de transformation de cacao en chocolat peut alors commencer. En premier lieu, les fèves de cacao vont être torréfiées comme on torréfie du café. Il s’agit de griller les fèves de cacao afin de séparer la coque de l’amande et de développer les précurseurs de goûts. Ensuite, les fèves vont être concassées, c’est à dire casser en petits morceaux. C’est à ce moment décisif que la partie la plus noble de la fève de cacao, est extraite: le grué. Il est aisé de faire un parallèle entre la production de chocolat Valrhona et la production de vin, car après cette étape, les cacaos de différentes origines vont être assemblés afin de créer des mélanges uniques qui constituent la marque de fabrique du chocolat Valrhona comme la ganache chocolat, le Gianduja, le bonbon chocolat, le chocolat Manjari ou le chocolat Guanaja. Les mélanges de fèves de cacao obtenus avec les assemblages sont ensuite broyés en très petits morceaux, ce qui va produire une pâte homogène. Le beurre de cacao ainsi produit va ensuite être chauffé puis refroidi afin d’être stabilisé. On parle de tempérage. Le chocolat Valrhona est alors moulé puis refroidi afin qu’il se solidifie. Le chocolat Valrhona est enfin produit.

Nos chocolats Valrhona en vente sur Instant Chef:

Tablette de chocolat Valrhona Andoa

Tablette de chocolat Valrhona Caramelia

Tablette de chocolat Valrhona Manjari

Tablette de chocolat Valrhona Guanaja

Tablette de chocolat Valrhona Lait Jivara

Fèves de chocolat Valrhona

Grué de chocolat Valrhona

Nos recettes de gâteaux au chocolat:

Coeur bombé Praliné fèves Tonka

(Visited 823 times, 1 visits today)
1