Avec la rentrée des classes qui pointe déjà le bout de son nez, une des premières préoccupations de parents est, ce que vont manger ses enfants, la plupart d’entre eux étant inscrits à la cantine scolaire. Il peut y avoir effectivement une grande différence entre ce que les parents peuvent donner à manger à leurs enfants à la maison de ce qu’ils leur seront proposés à la cantine scolaire. Sachant que cette dernière est régie sous des recommandations législatives et réglementaires, les parents ont le droit d’avoir à leur disposition le menu. De cette manière, ils ont ainsi la possibilité d’adapter le repas du soir pour compléter les apports alimentaires de leurs enfants.

Ce que les enfants aiment manger

            La plupart des enfants apprécient beaucoup les plats qui sont préparés par leurs parents, mais on constate surtout qu’ils aiment davantage les plats tout prêts qu’ils mangent à la maison, comme les plats à réchauffer, les poissons panés ou encore la pizza. Il est ainsi des plus évidents qu’ils aiment également le fast-food et les préparations faites maison qu’on propose en épicerie fine.

 Cependant, un enfant qui cuisine, qui aide les parents dans la préparation des repas a plus tendance à goûter d’avantage ce qu’il a préparé avec ses parents, surtout quand le plat contient des ingrédients qu’il aime particulièrement. D’ailleurs, les enfants sont plus incités à se mettre à table parce qu’ils ont faim et aussi parce qu’ils savent pertinemment qu’ils vont y trouver des choses qu’ils aiment. La plupart des parents trouvant leur enfant difficile, ne leur propose à manger que ce qu’ils aiment et trouve même parfois que les légumes ne sont pas aussi indispensables que cela pour leur alimentation, alors qu’en cantine, on prône pour la diversification de l’alimentation. Les repas qu’on y propose ne figurent pas toujours parmi les préférés des enfants, surtout que les menus comportent généralement des crudités, des protéines, du laitage, des légumes cuits et/ou des légumes secs, des pâtes, du riz, du pain et aussi de l’eau.

Les goûts des enfants peuvent ainsi varier en fonction de la diversification des aliments que leur proposent leurs parents à la maison, mais la réalité est que tous les enfants ont aussi des produits qu’ils adorent manger, des produits qui se retrouvent dans les épiceries fines, mais aussi les frites, hamburgers et les pâtes, sans compter les bonbons et autres douceurs et confiseries.

Les repas prévus par les cantines

            Quand on connaît ce que les enfants aiment manger particulièrement, on peut s’attendre à ce qu’ils n’apprécient pas les repas qui leur seront proposés dans les cantines scolaires.

En France, plus d’un enfant sur deux est concerné par la cantine scolaire, la plupart des parents étant au travail toute la journée et ne peuvent prendre leurs enfants qu’à la sortie de l’école en fin d’après-midi. Depuis la maternelle jusqu’au lycée, des entités spécifiques sont à la charge de la cantine scolaire, selon ce qui est dit dans les recommandations législatives et réglementaires régissant ce secteur. En effet, de la maternelle aux classes primaires, ce sont les municipalités qui gèrent la cantine scolaire, alors qu’au collège et au lycée, la responsabilité revient au chef d’établissement et par du personnel de l’éducation nationale. Au sein des établissements privés toutefois, ce sont les directeurs d’établissement qui s’occupent de tout. L’alimentation d’un enfant d’âge scolaire étant essentielle pour son bon développement, sa croissance et ses capacités d’apprentissages, les cahiers de charges imposés par l’état dans les cantines scolaires exigent le respect d’une alimentation équilibrée, variée et bien repartie pour toute la journée, soit 20% des besoins nutritionnels et énergétiques le matin, 40% au déjeuner, 10% lors du gouter à quatre heures et les 30% lors du dîner. Par ailleurs, elle doit proposer aux enfants 4 repas par jour, y compris le goûter. Pour chaque repas, 4 ou 5 composants doivent être présents dans le menu, dont nécessairement un plat principal avec une garniture et un produit laitier.

Dans les menus également, les assaisonnements simples à base de citron sont plus privilégiés, tout comme les repas cuits à la vapeur ou à l’étouffé avec des aromates afin d’apporter le maximum d’apport nutritionnel dans chaque repas.

 

Manger sainement pour mieux grandir

            Une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour la capitale santé d’un enfant, mais aussi pour lui fournir les éléments nutritionnels dont il a besoin pour sa croissance et son développement dans les aspects.

Une période de la vie où il est des plus importants de bien s’alimenter est la période de la croissance, d’où l’intérêt particulier des parents principalement à savoir donner les meilleurs aliments à leurs enfants. De la naissance jusqu’à l’adolescence, il est primordial pour un enfant de bien manger afin de bien grandir. Un enfant devant manger quatre fois par jour, son assiette doit contenir principalement des produits laitiers, des protéines, du fer, des légumes, des sucres lents, des fruits frais et de l’eau à volonté. Ainsi, les aliments que doit manger un enfant chaque jour doivent comprendre du lait ou des produits laitiers comme les yaourts et les fromages, mais aussi des pâtes, du riz, du pain, des pommes de terre ou des légumes secs pour chaque repas, car ils apportent le sucre lent dont un enfant a besoin pour avoir l’énergie nécessaire au quotidien. La viande et le poisson sont aussi des aliments indispensables à l’enfant pour avoir une meilleure quantité de protéine agissant sur l’organisme afin de mieux développer les muscles et renforcer le système immunitaire. Les légumes font aussi partie des aliments qui sont des plus vitaux dans la croissance d’un enfant, alors que la plupart d’entre eux ne l’apprécient guère. Heureusement que dans les épiceries fines, les parents ont aujourd’hui accès à des produits et des préparations permettant aux enfants de mieux apprécier tous les aliments dont ils ont besoin pour bien grandir. Ils peuvent aussi y trouver les différents ingrédients nécessaires à la préparation des repas à la maison.

Demander à un enfant de participer à la préparation des repas en cuisine permet par ailleurs de les motiver davantage à manger, même si vous n’incorporez dans les plats que l’un des ingrédients qu’il aime particulièrement. Faire manger à un enfant tous les aliments dont il a besoin pour grandir s’avère assez difficile, c’est pourquoi il faut savoir ruser pour les inciter à bien manger et apprécier la diversification des aliments dans chaque repas, qu’il soit pris à la maison ou à la cantine.

Épicerie fine en ligne

 

(Visited 136 times, 1 visits today)
0