En cuisine, il y a un très grand nombre d’épices que l’on peut utiliser. Que ce soit pour relever le goût du plat ou dans le but d’ajouter une touche pimentée, les épices sont toujours nécessaires pour obtenir un plat bien cuisiné. Parmi les épices les plus utilisées, il y a le poivre. Avec ses différentes sortes, le cuisinier a le choix pour l’utilisation qu’il réserve à son plat ou à ses autres préparations. Il faut savoir que le marché du poivre est assez complexe dans la mesure où il y a plusieurs sortes de poivres qui ne sont pas tous produits dans les mêmes endroits. La consommation est également différente selon le pays. Zoom sur le marché du poivre et tout ce qui le concerne dans la généralité.

Les conditions pour cultiver le poivre

Comme pour toute autre plante, le poivrier nécessite certaines conditions pour que le produit soit de très bonne qualité. Tout d’abord, il est important de savoir que le poivre est obtenu par la plantation d’une liane appelée poivrier dont le Poivrier noir ou Piper Negrium, le Piper, ou encore les faux poivres. Afin d’avoir la meilleure qualité qui soit, les cultures doivent répondre à toutes sortes de critères.

La première se trouve au niveau du sol. Pour une bonne production, les cultures de poivriers sont conseillées d’être dans des terres plutôt poreuses. Plus il est fertile, plus la production est bonne. En parlant de fertilité, il est surtout question de richesse en humus et en nutriments. C’est d’ailleurs important dans la mesure où ce sont les éléments qui rendent le poivre plus épicé et plus savoureux. Même si certains types de poivrier peuvent se cultiver en pot, il est nécessaire d’avoir une bonne profondeur au niveau du sol.

Ensuite, le deuxième critère c’est la pluviométrie. Le poivrier est une des plantes qui nécessitent beaucoup de pluie. Dans ce cas, il est préférable d’implanter sa culture dans des régions ayant une pluviométrie allant de 2000 à 4000 mm/an durant 7 ou 8 mois. Cependant, trop d’humidité tuerait la plante. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’avoir également une petite saison sèche afin de lui permettre de bien se développer. Cette saison plutôt aride peut par exemple durer entre 4 ou 5 mois. Bref, pour ce qui est de la pluviométrie, il est important de faire sa culture de poivrier dans une région ayant une humidité entre 65 et 95%.

Le troisième critère, c’est la température. Pour un bon rendu, les cultures de poivriers sont plus productifs lorsqu’ils sont dans des régions à hautes températures. En moyenne, il faut 25° à 30°. C’est bien évidemment une température qui est présente toute l’année. Et pour terminer, il y a le climat de la région. En général, il est plus apprécié lorsqu’il est cultivé  dans une région tropicale.

Plus la pluviométrie, la température et l’humidité sont élevées, plus le poivrier est à l’aise.

Les pays producteurs

Selon le pays et les conditions de cultures du poivre, les variétés obtenues sont différentes. Pour ce qui est de la production, le classement est plutôt large. La production de poivre est surtout importante dans les pays ayant un climat assez humide. C’est par exemple le cas du Vietnam, de l’Indonésie, du Brésil, de l’Inde, de la Malaisie, de la Chine, de Madagascar, du Cambodge, du Ghana, de l’Ouganda, du Zimbabwe, du Guatemala, du Kenya, du Costa Rica, de l’Ethiopie ou encore de Sainte Lucie. Chacun de ces pays ont leurs poivres de prédilections comme par exemple Madagascar avec le Voatsiperifery ou le Vietnam avec le poivre noir.

Les pays consommateurs

En général, le poivre est utilisé un peu partout par les cuisiniers du monde. Pour ce qui est de la consommation, cela varie selon les exigences des pays sur le plan culinaire. Le plus grand consommateur mondial est les Etats-Unis. Avec les différents plats relevés qu’ils ont, le poivre est une épice indispensable. Ensuite, il y a l’Allemagne et le Pays-Bas qui sont au même rang dans la consommation de cette épice. Sinon, il y a aussi le Japon, la France, l’Espagne, la Grande Bretagne et la  Pologne qui ont un emploi assez considérable du poivre. Pour la plupart, les pays cités sont tous des pays qui ne produisent pas de poivre mais qui en importent de très grandes quantités.

Quelques chiffres sur la taille du marché globale

Le Vietnam détient le record mondial de production de poivre. L’année dernière, il y a été réalisé une récolte de 170 640 tonnes qui représente 30% de la production mondiale. L’Indonésie en a fait 47 000, et le Brésil 33000 Tonnes. Les principaux exportateurs de poivre sont le Vietnam avec 158 000 Tonnes exportées, l’Indonésie pour les 36 000 Tonnes ; le Brésil avec 32 641 Tonnes, et enfin l’Inde qui en exporte environ 23 750 Tonnes. Le total des exportations mondiales est d’environ 285 000 Tonnes soit 2,166 milliard de dollars en chiffre d’affaires, avec le prix moyennant les 7 600 dollars le Tonne.

La part de marché se répartit comme suit : 55% pour le Vietnam qui est le leader du marché, 13% pour l’Indonésie, 11% pour le Brésil, 8% pour l’Inde, et pour les petits exportateurs, 12%. Les pays recevant ces exportations sont surtout les pays de l’Europe et les Etats-Unis qui sont les premiers dans l’importation de poivre. Et certains pays de l’Asie en importent également, comme le Japon et Singapour. Pour ce qui est de la vente en soi, le poivre est surtout trouvé dans les épiceries fines. Que ce soit en ligne ou en local, il est plutôt facile de se procurer en poivre. Pour ne citer que quelques exemples, il y a par exemple l’épicerie fine en ligne Instant Chef qui offre la possibilité de trouver toutes sortes de poivres de bonne qualité.

Il est toujours bon de savoir que le poivre est indispensable dans les plats épicés. C’est un marché de très grande envergure dans la mesure où il y a beaucoup d’échanges entre les pays que ce soit au niveau de l’importation ou de l’exportation.

Nos poivres en vente sur Instant Chef:

poivre a queue cubebe

poivre des oiseaux origine penja

poivre de lampong

poivre blanc

poivre noir

 

(Visited 2 676 times, 2 visits today)
0