Une préparation indissociable au petit-déjeuner depuis la nuit des temps, la confiture est le meilleur moyen de conserver les fruits et de pouvoir les manger tout au long de l’année. La recette est simple, on fait cuire du ou des fruits dans du sucre et on obtient à la fin de la cuisson une préparation onctueuse qu’on aime particulièrement tartiner sur du pain sec et frais. Vous pourrez en trouver une grande variété dans les épiceries et les grandes surfaces, mais rien ne remplace le goût unique, la douceur et la patience avec lesquels nos grand-mères les préparaient autrefois. Faites maisons, les confitures sont de meilleurs goûts et d’une excellente qualité, alors pourquoi ne pas perpétuer la tradition de nos grand-mères et en préparer soi-même à la maison ? Pour vous aider à réaliser une confiture de qualité, apprenez-en davantage sur son histoire afin d’en maîtriser la cuisson et les meilleures recettes.

Confiture, marmelade, gelée: leurs différences

            On confond souvent la confiture à la marmelade et la gelée. Pourtant, ce sont des préparations bien différentes, même si on les apprécie particulièrement tartiné sur du pain au petit déjeuner. D’ailleurs, tant dans la préparation que dans le goût, il existe bien une réelle différence entre la confiture, la marmelade et la gelée.

La confiture, on la prépare avec des morceaux de fruits qui seront mélangés à du sucre et cuits en ébullition pendant au moins une trentaine de minutes. Généralement, on retrouve dans une recette de confiture les mêmes proportions pour le sucre et les fruits. Le sucre étant l’élément par principe qui  assure la conservation des fruits. Concernant les fruits, vous pouvez utiliser tous les fruits, sauf les agrumes. Avec ces derniers effectivement, on prépare plutôt de la marmelade que de la confiture. À l’origine, elle se préparait principalement avec des coings, qui signifient marmelo en portugais. La marmelade se différencie ainsi de la confiture par sa consistance plus épaisse et aussi par les fruits à base de la préparation, dont particulièrement les agrumes. Quant à la gelée, elle se prépare comme la confiture, à la différence qu’on utilise plutôt le jus des fruits et non des fruits en morceaux. Pour sa cuisson d’ailleurs, il ne suffit généralement que 10 à 15 minutes d’ébullition et votre gelée est prête.

            Que ce soit pour de la confiture, de la marmelade ou de la gelée, vous utiliserez principalement beaucoup de sucre pour la préparation, car c’est ce qui vous permettra de bien conserver les fruits tout au long de l’année. Pensez toutefois à bien les conserver dans des bocaux ou des pots hermétiquement fermés, à l’abri de la lumière et dans en endroit sec et bien frais afin d’éviter la formation des moisissures.

L’origine et l’histoire de la confiture

            Une tradition millénaire, la fabrication de la confiture était principalement utilisée depuis la nuit des temps pour conserver les fruits. C’est une raison pour laquelle elle a été introduite en Europe par les Croisés. L’une des plus anciennes recettes de confiture retrouvée, qui est du coing au miel, a d’ailleurs été écrite pas l’auteur romain du premier siècle de notre ère, Pline l’Ancien. D’antan, la confiture se préparait avec du miel, comme le témoigne les recettes livrées par Rutilius Palladius au IVe siècle, qui sont principalement des recettes de fruits confits dans du miel. Les recettes et la préparation évoluent jusqu’au XVè siècle et on évoque les fruits comme le coing, l’amande et la poire pour sa préparation. Le premier ouvrage traitant l’art et la manière de réaliser convenablement des confitures, on le doit au célèbre prophète Nostradamus ou Michel de Nostre-Dame. Il s’est même exilé en Italie pour approfondir ses connaissances et y découvre un apothicaire spécialisé dans le domaine de l’alchimie végétale et qui l’a initié à l’art de la préparation de confitures guérisseuses. Au milieu du XVè siècle, on parle alors de confitures médicamenteuses. Au XVII et XVIIIè siècle toutefois, les confitures devenaient une nourriture réservée aux nobles. Son essor continu à se développer et les préparations se sont variés au fil du temps, mais ce ne sera qu’au XIXè siècle que la confiture va vraiment connaître son apogée, grâce à la découverte du sucre de betterave qui va favoriser le développement de confiture familiale. À la campagne comme à la ville, on fait donc ses propres confitures.

Aujourd’hui, l’industrialisation permet la fabrication de confitures en grande quantité, mais le goût uniformisé conduit les consommateurs à la recherche de parfums plus originaux et plus raffinés. D’où ce revirement vers la reprise des préparations de confitures par nos grand-mères. Des confitures qui sont plus saines, sans produits chimiques ni conservateurs, et surtout de goût unique et bien plus savoureux.

Les clés de la réussite: des fruits excellents et une cuisson parfaite

            Un art de la préparation et de la conservation par le sucre, faire de la confiture ne se limite plus aujourd’hui aux fruits. Vous pouvez aussi en faire avec les légumes, les racines, les tiges, les feuilles et même avec des fleurs. Pour la réaliser convenablement, des fruits frais et sains, une bonne quantité de sucre et une cuisson parfaite s’imposent.

Pour réussir une confiture, il est important de bien maîtriser la technique de préparation et de la cuisson. Mais avant tout, il est aussi indispensable de savoir choisir d’excellents fruits et avoir les matériels nécessaires. Ainsi, à part des fruits sains et juste mûrs, du sucre blanc cristallisé et bien brillant il vous faut également une casserole ou au mieux une bassine en cuivre et une cuillère en bois pour remuer la confiture pendant la cuisson.

Le premier point à respecter lorsque vous allez faire votre confiture sera donc la bonne proportion fruits et sucre. Pour une bonne confiture, il vous faudra 800gr de sucre pour un kilo de fruits. Pour les fruits très sucrés, 600 à 750 gr de sucre suffiront largement. Si vous utilisez des fruits peu aqueux comme les pommes, vous pouvez ajouter dans les 250ml d’eau par kilo de sucre afin d’avoir une meilleure consistance. Si vous voulez ajouter plus de saveur à vos confitures, vous pouvez mélanger le sucre avec le jus d’un demi-citron avant de faire cuire. Pour la cuisson, elle dépend généralement des fruits que vous utiliserez, mais généralement le temps de cuisson se situe entre les 20 à 45 minutes et à feu moyen. Portez à ébullition et remuez sans cesse la préparation avec votre cuillère en bois.

            Pour savoir que la confiture est bien cuite, vous pouvez poser quelques gouttes sur une assiette plate et froide. Si elle se gélifie après quelques secondes, votre confiture est cuite. À la fin de la cuisson d’ailleurs, elle ne doit plus avoir des écumes à la surface et les bouillons diminuent d’intensité.

Exemple de recette

            Vous aimez la confiture et vous en avez envie d’en faire une vous-même ? Voici un exemple de recette simple et facile à réaliser pour une première confiture réussie. La fraise étant la star des confitures, voici une recette que vous ne pourrez pas manquer.

Pour les ingrédients, vous aurez besoin de 300 g de fraises, de 150 à 200 g de sucre et le jus d’1/2 citron. Après avoir lavé et équeuté vos fraises, coupez-les en morceaux dans la taille de votre choix et les mettre dans un grand saladier pour les recouvrir avec le sucre et le jus de citron pour la laisser macérer dedans toute une nuit. Pour la cuisson, portez la préparation à ébullition et quand les écumes vont se former, les retirer avec une louche ou une écumoire. Lorsque les ébullitions seront moins intenses et la consistance commence à prendre, vous pouvez retirer votre confiture du feu et la verser directement dans vos pots ou bocaux.

Et voilà, votre confiture est terminée. Vous pourrez la goûter une fois qu’elle sera refroidie. N’oubliez pas de la conserver dans un endroit frais et sec pour éviter les moisissures. À vous d’inventer vos recettes maintenant !

Epicerie fine

Confiture de mirabelle de Lorraine

Farandole de confitures

Confiture de figue au citron

Confiture de Rhubarbe

Confiture de fraise

 

(Visited 397 times, 1 visits today)
0