Il est très souvent remarqué qu’il y a confusion entre chutneys et confits. Cela est tout à fait normal dans la mesure où il s’agit comme pour l’un et pour l’autre d’une préparation ressemblant à de la confiture. Cependant, ces deux préparations sont très différentes que ce soit dans leurs utilisations culinaires ou dans leur mode de préparation.

Chutney et confit, quelle différence ?

Il est vrai, et nous l’avons déjà vu plus haut que le chutney et les confits sont une préparation ressemblant de près à la confiture. Pour démarquer l’une de l’autre, il faut comprendre leurs composants . En ce qui concerne le chutney, il s’agissait à l’origine d’une sauce épicée servant à accompagner les repas indiens. Durant l’époque coloniale, ce sont les anglais qui ont un peu modifié la recette pour obtenir le chutney que nous connaissons actuellement. Le chutney est une préparation qui ressemble assez à la marmelade. Elle peut être faite avec différents fruits comme les mangues, les pommes, les dates ou les figues. Le chutney peut également être à base de légumes tel que les oignions, les potirons et encore bien d’autres. Mais la plus grande différence du chutney par rapport aux confits c’est que le plus souvent, le chutney est épicé soit avec des clous de girofle, du gingembre ou encore du curcuma. Pour le goût, le chutney est plus aigre-doux. Pour ce qui est des confits, il s’agit en fait d’une préparation à base de fleurs de toutes sortes. Il est en réalité, identique à la gelée ou la confiture mais il s’agit tout simplement du terme qui désigne le plus la préparation pour les fleurs. Les confits sont le plus souvent utilisés pour accompagner les crêpes, les gaufres et autres repas. Nous pouvons par exemple trouver des confits de tilleul, de verveine, de romarin ou même de rose selon les goûts de chacun. Pour le goût, le confit est plutôt sucré.

Quel chutney pour quel fromage ?

Pour une bonne combinaison de saveur, il est primordial de trouver quel chutney va le mieux avec quel fromage. En fait, le choix est très large. Pour le fromage, peu importe le type de chutney que l’on souhaite manger, il est plus préférable de choisir des fromages à fortes saveurs. Par exemple, pour les bleus, il est possible de les accompagner avec des chutneys de prunes, d’abricots, de figues, de pruneaux ou de toutes sortes de fruits exotiques. Il existe également d’autres types de mélange que l’on peut parfaitement utiliser. Il s’agit du Livarot avec un chutney de figue, du Comté avec un chutney d’abricots, du Maroilles ou du Munster mélangés avec du chutney de mirabelles. Il est également apprécié d’accompagner de la Mimolette vieille ou de l’Edam vieux avec des chutneys de pêche. Pour le Brillat-Savarin, il est plus apprécié avec un chutney de fruits rouge. Enfin, pour le Beaufort, il est tout à fait possible de l’accompagner avec un chutney à base d’ananas. Pour une idée d’apéritif, il est possible de proposer des bries coupés en deux fourrés avec du chutney de poires. Bref, tout cela pour dire que le choix est très large concernant les formages à associer avec les chutneys et tout dépend du goût de chacun et des saveurs que l’on souhaite mettre en valeur.

Quelle utilisation du confit dans la cuisine ?

Comme le confit est une préparation à base de fleurs faite sous forme de confiture et qui est souvent sucrée, elle peut être utilisée de différentes manières dans le monde de la cuisine. Il est par exemple possible de l’utiliser sous formes de tartines, d’accompagnement avec du fromage, en accompagnement à un dessert. Mis à part cela, les confits peuvent aussi être utilisés pour relever le goût de certains plats. Pour ce qui est des tartines par exemple, il est plus judicieux de choisir un confit très sucré. Il y a par exemple, les confits de rose, les confits aromatisés à la violette, ou encore les confits de figues aromatisées de différentes manières. Pour ce qui est du fromage, il est également possible d’y ajouter une touche de sucré pour trouer le goût sucré-salé que tant de personnes aiment. Le but est de rehausser les saveurs présentes dans le fromage à travers le confit. Il existe différentes types de confits allant très bien avec le fromage. Il y a par exemple,  le confit de miel ou le confit de lavande qui s’accorde très bien avec les fromages de chèvres ou les fromages de brebis. Pour le camembert, il est  plus apprécié avec un confit d’oignon. Pour l’Emmental, le Comté ou le Roquefort, il est très approprié de l’accompagner avec du confit de baie rouge ou du confit de coriandre. Les confits de coquelicot peuvent également aller avec un fromage blanc. Pour les desserts, il y a plusieurs types de confits à prendre en compte. Par exemple, il y a le confit de lavande qui peut napper toute sorte de dessert. Cela est également valable pour les confits de coquelicot qui sert à napper les gâteaux fait maison. Mais il n’y a pas que cela. Comme nous l’avons déjà dit plus haut, il y a également les plats qui peuvent parfaitement se marier avec les confits de fleurs de tout genre. Cette pratique est surtout appréciée par ceux qui aiment rehausser le goût de leurs plats par une saveur sucré-salé. Pour ce qui est de la viande, il y a le confit de romarin ou le confit de fleurs de thym. Il peut s’agir de poulet rôti, de gigot d’agneau, et de toutes autres préparations à base de viandes. A part cela, il y a un plat que l’on apprécie particulièrement justement parce qu’il est accompagné d’un confit de fleur. Evidemment, il est question cette fois du foie gras. Dans le cas où il est mi-cuit, le foie gras est mieux lorsqu’il est servit avec un confit de violette. Lorsqu’il est servi chaud, le froid gras est plus apprécié lorsqu’il est accompagné d’un bon confit de pissenlit.

Nos chutney et confits en vente sur Instant Chef

Chutney de mangue

Chutney au verjus du perigord 

Confit d’oignon rouge aux epices

Confiture de figue au citron

(Visited 3 372 times, 1 visits today)
0